Privilégier le recouvrement amiable

Les moyens à disposition de l’entreprise pour recouvrer ses créances sont nombreux. Avant d’envisager une procédure judiciaire avec les frais incombant à cette action, pensez d’abord au recouvrement amiable.

Lorsqu’un client laisse une facture impayée, il faut réagir rapidement : l’expérience montre que, plus le temps passe, et plus les chances de recouvrer la créance s’amenuisent. En outre, si le client est mis ultérieurement en redressement ou en liquidation judiciaire, l’entreprise aura moins de chances encore d’être réglée.

La première chose à faire est d’envoyer une lettre de relance au client défaillant, puis, si cette relance (ou la seconde relance pour une créance importante) n’aboutit pas, de lui adresser une mise en demeure. Ce courrier doit être envoyé en recommandé avec accusé de réception.

La gestion du recouvrement amiable par un cabinet d’huissier et beaucoup plus coûteuse (l’huissier facturant à l’acte) comparé à un cabinet spécialisé dans le recouvrement amiable (Rémunération au résultat). L’intervention d’une agence de recouvrement a généralement un impact fort sur les débiteurs.

Avantages de cette méthode : vous évitez les aléas et les frais d’un recouvrement judiciaire et vous percevez votre argent (ou une partie) immédiatement.

De plus vous préservez votre image de marque envers vos clients débiteurs (avec un cabinet de recouvrement sérieux).

Pour sélectionner un cabinet sérieux, 3 critères:

– L’ancienneté (minimum 30 ans d’expérience)

– Solidité financière (Eléments visibles gratuitement sur société.com et Infogreffe)

– L’e-réputation (Il est important de rechercher sur les forums et réseaux sociaux des commentaires de débiteurs et/ou de clients ayant eu à faire à ce cabinet)

Avec B&V Conseil du Groupe RECOLIA vous êtes certains de remplir ces 3 critères.

Partager

SUIVRE LE GROUPE RECOLIA SUR INSTAGRAM

  • Image Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram
  • blob:https://www.instagram.com/5ee0df99-372b-4f83-bd44-106184b18ba5